L'eau n'est pas seulement liquide



Cette vidéo est née - comme souvent - d'une recherche quotidienne à comprendre pourquoi il nous est si difficile de s'imaginer d'être composé quasi exclusivement d'eau. Pourquoi ce refus de la réalité?

Alors quoi de mieux que de commencer par le mot lui-même: L'eau! De quoi s'agit-il finalement? On écoute des conférences, des films, des émissions, des podcasts, on lit ce mot. Mais de quoi parle-t'on quand il s'agit d'utiliser le mot "EAU"? S'agit t'il de l'eau en général? Ou de l'eau liquide? Bien malin celui qui peut répondre. Seul celui ou celle qui s'exprime sait de quoi il parle - quoi que pas sûr ! - Difficile de ne pas créer de la confusion pour celui ou celle qui capte l'information qui - à coup sûr - ne va pas faciliter sa compréhension de l'eau.

Les scientifiques nous le disent pourtant que les propriétés de la glace - donc l'eau solide - n'ont rien à voir avec l'eau liquide, idem pour l'eau vapeur, et on parle même pas de l'eau dite "interfaciale" qui compose les humains, les animaux et les végétaux - "interfaciale" étant lui-même un mot manquant de rigueur car tous les eaux sont interfaciales puisqu'en contact avec quelque chose -.

               

La vérité c'est que l'eau liquide EST l'eau dans notre inconscient. Notre séjour dans le ventre de notre maman nous a marqué certainement. Les publicitaires le savent bien. C'est ce qui explique entre autre pourquoi il est si difficile de comprendre que nous sommes composés à 99% d'eau (interfaciale) (1). Cette eau n'est pas liquide.

Et la théorie de l'évolution en prend un coup dans les dents quand on actualise l'idée qu'on serait sorti de l'océan et donc de l'eau. Quelle eau? L'eau liquide bien sûr. En fait nous ne sommes jamais sortis de l'eau. Nous sommes composés d'eau (interfaciale), vivant dans un continuum d'eau (vapeur), nous mangeons des aliments composés tous à plus de 99% d'eau (interfaciale). Nous sommes sortis de l'eau!?! Vous savez quoi je ne suis pas convaincu par cette information!

Pour enfoncer le clou, sachez par exemple, que tous les jours des gens travaillent sur cette vérité - qui sont-ils? Des scientifiques? Non! Ce sont les industriels de l'agroalimentaire qui doivent trouver des parades pour éviter la moisissure de leur produits alimentaires qui est une conséquence direct de ce qu'on appelle: l'activité de l'eau (2).

Désormais quand une personne vous parle de l'eau, soyez taquin et demandez lui de quelle eau parle t'il...La compréhension n'en sera que meilleure pour lui (ou elle) et vous-même.

(1)Pour aller plus loin pour comprendre d'où viennent la composition de notre corps à 99% de molécules d'eau, je vous invite à consulter ce très bon article de Marc Henry, chimiste à l'Université de Strasbourg.
http://prmarchenry.blogspot.de/2014/05/escherichia-coli.html

(2) Définition par Marc Henry: "L’activité de l’eau mesure l’aptitude de l’eau à s’évaporer. Et donc à se déplacer vers le corps qui est en déficit d’eau interfaciale. Nous rencontrons cela dans nos cuisines au sujet de la conservation des aliments. Si les deux corps ont la même activité, l’eau ne se déplace pas. L’activité de l’eau se mesure entre 0 et 1.
Le 1 correspondant à l’eau pure c’est à dire sans corps étranger et donc à une activité maximale.



Cet article est écrit dans le cadre du dossier N°4 "L'omniprésence de l'eau
qui est l'un des 12 dossiers de l'eBook "L'eau qui nous relie"

eBook disponible à la vente à 10,99€