Masaru Emoto, le paparazzi de l'eau

Je voudrais continuer dans ce nouvel article, à déconstruire le "mythe" auto-entrenue de et par Masaru Emoto, béatifié par une foule de rêveurs qui ne peuvent pas s'empêcher de fantasmer sur l'action de la pensée sur l'eau. La lecture de ce document m'a motivé à écrire ce qui suit.

À la fin de ce document ce brave Masaru Emoto, n'hésite pas à signer "Docteur Masaru Emoto". Ce n'est pas anodin. Peut-être qu'il a un souci de légitimité à vouloir tant s'attacher un titre qu'il ne possède pas dans la science ou dans la médecine. Marc Henry nous l'explique très bien d'ailleurs, d'où vient son fameux titre de docteur dans cet article. 

L'action de la pensée sur l'eau? Soyons sérieux deux secondes. Avons-nous réellement besoin des travaux de Monsieur Emoto pour cela ou de qui que ce soit? La réponse est non. La raison en est simple. Nous savons que nous sommes tous composés à 99% de molécules d'eau. Et si je ne m'abuse nous sommes dotés d'une pensée. Par conséquent, l'action de la pensée sur l'eau est réelle et prouvée par des milliards d'individus tous les jours, on appelle ça: une expérience humaine. L'eau étant elle même reconnue comme la molécule de l'esprit par les travaux de Denis Le Bihan, neurologue, qu'on peut entendre dans une interview donnée sur France Inter. Sujet d'ailleurs déjà évoqué dans un podcast audio avec Marc Henry . Il n'échappera d'ailleurs à personne que l'endroit du corps où l'eau est la plus présente en poids, c'est le cerveau, connu pour être le siège de la pensée.

L'action de la pensée sur l'eau est donc normale. Et c'est d'ailleurs bien le coeur de l'ambiguité de l'adoration vouée au travail d'Emoto. Car il s'agit de prouver non pas une action de la pensée sur l'eau en générale MAIS une action de la pensée sur l'eau LIQUIDE.

Pour résumer le grotesque de ce qui se dit c'est que une eau dotée du pouvoir de penser (un être humain)  cherche à prouver qu'elle a une action par sa seule pensée sur l'eau liquide (qui est toujours en mouvement). Pour démontrer qu'il y a bien une action, elle arrête le mouvement. La gèle. Puis la dégèle. Et décrète de façon "connectée" new-age que la pensée de l'être humain à une action sur l'eau liquide. On croit rêver. Et c'est d'ailleurs le but finalement. S'extasier sur un cristal qui signifie plus la mort que le vivant.

Cette mascarade reflète bien le dessein de Monsieur Emoto et de ses adorateurs, ils ne se voient pas comme de l'eau.  Ils en ont même peur. Il la tienne à l'écart en nous abreuvant de belle parole. Et c'est ce que je trouve agaçant, c'est bien tout ce gentil blabla dégoulinant sur l'eau.

Cela reflète l'action du mental qui a peur de la réalité et donc de l'eau car elle dévoilerait son inexistence. Seule l'eau est. Pas le mental siège de la rêverie. D'ailleurs, un mensonge est un songe qui ment.

Pour terminer, je voudrais que nous nous posions la question sur l'artiste. En quoi Masaru Emoto est-il un artiste au fait? En quoi quelqu'un qui photographie ce qu'il voit au microscope fait-il de lui un artiste? De nombreux scientifiques sont des artistes alors. Tous ceux qui ont alimenté nos livres de biologies quand nous étions à l'école. Sachant en plus que les photos qu'il fait sont l'oeuvre de ses assistants. On est en droit de se poser la question sur l'artiste Masaru Emoto. Ce qui explique peut-être qu'il préfère se faire appeler Docteur. Lui-même sait que ce qu'il fait n'est pas de l'art.

La vérité c'est que l'artiste dans ce que fait Monsieur Emoto c'est l'eau, lui n'est là que pour photographier au mieux ce qui se passe dans ce microscope. Il est un témoin privilégié. C'est comme si je me présentais comme un artiste pour le film "The Experience: Being Water" dont je suis le réalisateur.

Pour conclure je dirai que la drôlerie de la situation avec ce monsieur Masaru Emoto et ses fans, c'est qu'il n'est ni artiste et ni scientifique. Il a juste trouvé une technique fantastique pour nous montrer des cristaux de glace. Il serait alors un photographe. Mais il existe un grand nombre de domaine de photographie. Certains sont des artistes et d'autres des utilisateurs d'appareils photographiques comme les paparazzi. Témoins privilégiés de ce que nos vedettes préférées ne voudraient pas qu'on voit d'eux. Ce que nous montre Emoto, n'est pas visible à l'oeil humain puisqu'il utilise un microscope c'est ce qui me fait dire qu'il est un paparazzi de l'eau.

Il est intéressant de noter que dans le milieu de la photo, les paparazzis sont les seuls photographes qui arrivent à très bien gagner de l'argent. Même en période de crise. Tout est dit.


Cet article est écrit dans le cadre du dossier N°10 "L'eau et les fantasmes
qui est l'un des 12 dossiers de l'eBook "L'eau qui nous relie"

eBook disponible à la vente à 10,99€