Quelle est la nature de la relation entre l'eau et le son ?


Le magazine Santé Naturelle m'a demandé cette fois-ci de me pencher sur la relation entre l'eau et le son, suite au dossier N°7 "L'eau et le son" co-écrit avec Marc Henry: https://eaudossier.wordpress.com/2014/10/26/dossier-n07-leau-et-le-son/ . Pour répondre, j'ai écrit un court texte à leur demande. En cliquant sur le lien suivant, vous aurez accès aux deux pages du magazine tel qu'il a été présenté aux lecteurs: https://db.tt/sDBke0QL



Santé Naturelle: Rodolphe Forget, vous publiez une série de dossiers sur l’eau, dont un sur « L’eau et le son ». Quelle est la nature de cette relation à votre avis ?
Rodolphe Forget: Ma compréhension de l'eau ne provient généralement pas de l'observation de l'eau liquide mais de l'eau qui m'est la plus familière qui est celle du corps humain composé à 99% d'eau en nombre de molécule. Je vous propose donc pour comprendre le lien entre l'eau et le son, une simple observation de votre corps. Quel est l'organe de l'ouïe Les oreilles. À quoi ressemble la forme de l'oreille ? À un vortex, mouvement tourbillonnaire que l'on observe dans l'eau liquide mais aussi dans l'Univers. Le son est lié au mouvement c'est- à-dire à l'élément air ou l'éther. Ce qui fait sens puisque le son prend son origine dans l'Univers. Il est donc logique de faire la correspondance avec ce qui caractérise l'oreille qui est le seul organe sensoriel fonctionnant 24h/24 et qui est le siège de l'équilibre permettant la posture verticale. Celle-ci nous permettant d'être au plus près du cosmos. Quel va être le rôle essentiel du son dans les processus biologiques ?
Il va permettre la division cellulaire. Pourquoi ? Car comme il est dit plus haut, le son est lié au mouvement qui entraine une direction et ainsi une séparation qui va organiser la masse biologique en une forme harmonieuse (on retrouve la notion d'équilibre). Le son est antagoniste à l'eau qui elle, a une tendance naturelle à confluer comme nous pouvons le voir avec les rivières, les fleuves et les océans. Enfin, si le son sépare, n'y aurait-il pas un lien entre le son et l'égo, outil de différenciation psychologique ? Effectivement, l'égo est une conséquence du son qui compose notre corps puisque à l'âge de deux ans environ, le bébé commence à parler. La conséquence est fondamentale puisque cela va lui permettre de s'individualiser et donc de développer son intellect pour savoir écrire et lire un article comme celui que vous venez de lire.



Cet article est écrit dans le cadre du dossier N°7 "L'eau et le son
qui est l'un des 12 dossiers de l'eBook "L'eau qui nous relie"


eBook disponible à la vente à 10,99€